Eti-Education > Documentation > EtiMemo > Gérer des tests collectifs

Sorry, this page is not yet available in your language and is offered in French.

Créer et administrer un test collectif

  1. Principe
  2. Création d'un test collectif
  3. Contrôler l'exécution du test
    EtiMemo peut d'abord être vu comme une application de gestion de fiches d'apprentissage mais il comporte aussi une autre facette qui en démultiplie le potentiel : il est en effet possible de combiner les possibilités du lecteur de flashcards avec celles d'un boîtier de vote et d'ouvrir ainsi l'application à une utilisation collective et simultanée en classe.
    Au niveau pédagogique, cela permet notamment au professeur de préparer quelques "fiches" avec des questions permettant de valider rapidement les pré-requis de sa leçon ou, à l'inverse, de vérifier en fin de séquence, si les apprentissages qui ont été travaillés ont bien laissé les traces escomptées chez les élèves.

    1. Principe

    Concrètement, un "test" est d'abord un paquet de fiches tout à fait semblable aux paquets destinés à la mémorisation et plus encore à ceux prévus pour les tests individuels. La différence essentielle intervient au moment de l'exploitation du paquet qui est alors "piloté" par le professeur qui devra d'abord ouvrir l'accès au test, laisser les élèves répondre, puis clôturer le test. A ce moment, le serveur Eti-Education se chargera de collationner les réponses reçues et de produire, pour chaque fiche, un décompte des réponses exprimées assorti d'un histogramme simplifié visualisant la répartition de ces réponses. Ces "résultats" pourront alors être observés et commentés à loisir par le professeur et les élèves directement sur les tablettes. Voici un exemple de présentation des réultats pour deux fiches d'un test :

    Exemple de résultat 1    Exemple de résultat 2

    On y remarque que ces résultats peuvent aussi bien être lus sur une tablette que sur un smartphone et que la navigation entre les fiches/questions s'effectue via les grandes flèches bleues qui remplacent aussi les boutons "bon" et "pas bon" pendant la phase d'interrogation. Le chiffre dans le curseur gris permet de situer le n° de la fiche pour être certain que tous les élèves regardent bien la même fiche.
    Concernant l'évaluation des réponses, on notera la réponse vide de l'écran de gauche et le petit pointeur orange qui rappelle à l'élève que c'est lui qui n'a pas répondu à cette question ouverte. On voit aussi que deux réponses sont marquées vertes car elles avaient été préalablement notées comme équivalentes grâce à la syntaxe prévue à cet effet "Tram/Tramway". Dans l'écran de droite, l'élève (en fait, le dernier utilisateur ayant effectué ce test) avait fourni la bonne réponse, ce qui qui est attesté par le pointeur vert.
    Hormis ce discret pointeur, les réponses exprimées par les élèves restent anonymes et permettent ainsi à chacun de participer sans craindre d'être pointé du doigt lorsque la réponse n'est pas exacte.
    Pour la suite de ce tutoriel, nous montrerons uniquement des écrans de smartphone mais toutes les fonctions sont aussi disponibles sur les tablettes.

    2. Création d'un test collectif

    Un test collectif est donc un paquet de fiches dont le mode d'exploitation est différent.  Poursuivant notre exemple, créons ainsi un petit test de vocabulaire relatif aux mots que le guide nous a appris en visitant les grottes.

    Création d'un test

    On peut sélectionner immédiatement le mode de travail "Test collectif de classe" mais ce n'est absolument pas obligatoire. En fait, tout paquet de fiches pourra être transformé en test et inversément. Tout au plus, les réponses "mentales" prévues dans un paquet d'étude sont automatiquement converties en réponses écrites.
    Pour notre exemple, demandons immédatement des choix multiples et créons nos fiches sans importer d'images. Il sera toujours possible d'en ajouter l'une ou l'autre par la suite, soit via nos albums Cloudinary, soit même en collant simplement l'URL d'une image déjà publiée sur le Web. Il faudra alors veiller à choisir une image dont la taille n'est pas trop grande pour ne pas pénaliser le temps de chargement : une largeur de 600 à 1000 pixels sera généralement un bon choix. Une pression sur le bouton "Créer les fiches" et une série de fiches vides est à notre disposition.

    Création d'un test suite

    Nous pouvons donc introduire fiche par fiche, la question, la bonne réponse et les mauvaises réponses ou distracteurs. Rien de nouveau de ce côté.
    Il faut alors ouvrir le volet supérieur "Mode d'exploitation des fiches".  C'est là que l'on pourra convertir un paquet d'étude ou un test individuel en test collectif. Pour ce genre de test, il est souvent pratique de forcer l'affichage dans l'ordre des fiches.  Une option spécifique aux tests collectifs est aussi proposée et permet de contrôler les exécutions multiples. Non activée, cette option interdit de "jouer" deux fois un test sur une même tablette ou smartphone évitant ainsi que les élèves répondent plusieurs fois.  Par contre, si le même terminal doit être utilisé successivement par plusieurs répondants, il faut cocher cette case pour qu'EtiMemo autorise plusieurs exécutions qui seront combinées ensemble pour calculer les résultats globaux.
    Le bouton vert "Activer le test" permettra, en classe le plus souvent, d'ouvrir l'accès au test et d'en contrôler l'exécution. Laissons-le pour l'instant et n'oublions pas d'enregistrer notre test.

    3. Contrôler l'exécution du test

    Notre paquet de fiches-questions est donc prêt et, si nous avons bien vérifié que la case "visible" est activée, il apparaît en haut dans la liste des paquets, avec un fond bleuté et une icône qui rappelle qu'il s'agit d'un test collectif. Toutefois, si l'élève presse sur le nom du test, il se charge mais refuse de s'exécuter tant que le professeur n'aura pas activé le test.

    Liste des tests       Test en attente

    En effet, tout comme pour une interrogation classique, les questions ne sont disponibles que lorsque le professeur les distribue. Par contre, techniquement, ce préchargement a deux effets intéressants même s'ils sont très discrets :
    1. Les éventuelles images sont chargées dans la mémoire cache, le chargement au moment de l'ouverture du test sera plus rapide puisque ces images ne devront plus être chargées à nouveau.
    2. Le terminal a été automatiquement enregistré dans la liste des récepteurs en attente pour l'exécution du test. Lorsque le professeur ouvrira l'accès au test, un message sera envoyé à ce terminal et ouvrira automatiquement le test sur EtiMemo pour que l'élève commence à répondre.
    Le schéma qui suit présente les différentes étapes de l'exécution d'un test :
    Diagramme des états d'un test collectif
    Un test collectif passe donc successivement par trois étapes et le saut d'une étape à l'autre est piloté par le professeur qui peut utiliser soit l'interface web que nous venons d'utiliser pour créer le test, soit la page professeur sur l'application EtiMemo qui est toutefois (et heureusement) protégée par un code PIN que l'on aura précisé dans l'écran de gestion des classes.

    L'accès à cette page du professeur se trouve dans la menu principal noté par 3 petits points verticaux. Vérifiez d'abord que la classe dans laquelle vous souhaitez piloter un test est bien sélectionnée, puis une pression dans la zone code PIN fait apparaître le clavier et il ne reste qu'à composer votre code secret. La liste des tests apparaît ainsi que les informations sur l'état de celui qui est sélectionné avec le bouton permettant de l'activer.

    Accès profeseur    Saisie du code PIN    Activation du test

    Dans la page professeur d'EtiMemo, un bouton "Voir le test" permet à l'enseignant de jeter un coup d'oeil sur les fiches du test magré que celui-ci soit encore inaccessible aux élèves.  En fin de parcours, les réponses du professeur ne seront pas comptabilisées avec celles des élèves.

    Pressons donc enfin sur ce bouton vert "Activer le test" qui se transforme en un bouton orange "Clôturer le test" :

    Le test est actif  

    Sur les terminaux des élèves ayant préchargé le test, celui-ci se lance automatiquement dans les secondes qui suivent, les autres peuvent le lancer manuellement via la liste de la classe. Sur le terminal du professeur, le nombre de notifications pour lancement automatique est affiché ainsi qu'un petit chronomètre qui va compatbiliser la durée jusqu'à la clôture de l'exercice.  Les copies d'écran suivantes illustrent ce que pourra voir l'élève sur son terminal. Les réponses dont le fond est bleuté sont celles sélectionnées par ce répondant.

    Début d'exécution du test    Fin du test    Envoi des réponses

    Sur la dernière fiche-question, un bouton spécial invite à envoyer les réponses au serveur. En le pressant, l'élève sera encore invité à éventuellement revoir ses réponses avant l'envoi puis à confirmer cet envoi. Dès que ses réponses sont enregistrées, il en reçoit confirmation ainsi que le numéro d'ordre de sa réponse. Sauf lorsque l'exécution multiple est activée, il ne lui est plus possible d'ouvrir le paquet et il doit attendre que le professeur clôture le test.

    Chaque fois qu'un élève envoie ses réponses, le terminal du professeur en est notifié. Il peut donc facilement contrôler si tous les élèves ont bien terminé le test. En pressant cette notification, il revient sur l'écran d'accès professeur puis sur le test en cours. En pressant sur le bouton orange "Clôturer le test", il bascule dans l'état suivant qui va permettre la consultation des résultats globalisés.

    Test cloturé    Résultats du test

    Le cycle du test est arrivé à son terme. S'il le souhaite, le professeur peut encore presser le bouton "Archiver le test".  Il reviendra à l'état "Test inactif" ce qui bloquera la consultation des résultats et permettra si nécessaire de répéter le test avec un autre groupe d'élèves par exemple.

    Une dernière remarque encore : lorsqu'un test est activé, il ne peut être modifié par le professeur. Les éventuelles modifications ou corrections réalisées sur le site web ne seront visibles que lors du cycle suivant. Ceci assure que tous les élèves reçoivent bien exactement le même test (même si la position des boutons peut varier d'une tablette à l'autre).

    Suite de la documentation : Superviser les études des élèves

     

    Find us also on  Etigliss sur Google+ ,  Etigliss sur Facebook  and  Eti-Education sur Twitter